Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur 11/12

Archives

Contact

 

www.galafur.com


 
Le SM deviendra-t-il un service public ?
 

Madonna : Sex
 


Assis devant un micro autour d’un plateau de France Inter en ce jour des cimetières, Eric Marty me fixe, je le fixe, il sonde la domina, croit la percer à jour ou bien aspire au fouet  pendant l’heure que dure l’émission Service Public. Ce professeur de littérature - qui ne connaît rien au masochisme et aux pratiques dont parle cette émission a relevé le nom de Thomas Hardy dans le roman 50 Nuances de Grey et prête un sous-texte à cette histoire à l’eau de rose et au vinaigre. Certes, le dominateur milliardaire Christian Grey n’attrape pas sa mouche avec du vinaigre, la vierge qui lit Thomas Hardy et finira dans son lit : Christian Grey a une gueule, un physique, une classe folle et un hélicoptère.
L’émission Service Public reçoit Eric Marty, professeur de littérature, Sarah Chiche, psychanalyste, Maïa Mazaurette (qui n’a de maso que le nom) blogueuse et moi-même autour de ce roman qui est, pour Sarah Chiche, une « torture narrative »: 50 couches de romantisme de la part de l’étudiante amoureuse, 50 cadeaux du Prince Charmant à faire rêver miss France, 50 jouets dans un donjon d’Epinal à l’anglaise.
Le XXe siècle dont Eric Marty est un spécialiste (dernier ouvrage : Pourquoi le XXe siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?) correspondrait selon lui à l’univers de Sade avec sa pulsion de mort actée dans les guerres, les camps de la mort et les génocides. Quant au XXIe siècle, ce serait d’après lui le siècle du masochisme : désillusionné, l’Européen courbe l’échine. Selon Eric Marty, la solidarité, la démocratie, l’humanisme ne seraient que du maquillage destiné à camoufler la cruauté des hommes. Cela voudrait-il dire que le XXe siècle aura été l’apogée de la virilité tandis que le XXIe siècle serait l’ère du « care » ? Le SM entre-t-il dans le« care » ?