Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur 11/11

Archives

Contact

 

www.galafur.com


 
L'œstrus
 

 


L’œstrus, la période de chaleurs des femelles, aide les strip-teaseuses et les danseuses de gogo-bar à engranger davantage de pourboires pendant leur période de fécondité : les clients donnent un tiers de plus à une femme en chaleur, d’après l’expérience décrite en septembre dans la revue américaine Plos One.
18 danseuses ont accepté de livrer, pendant deux mois, les dates de leurs règles et le montant quotidien des pourboires qu’elles ont reçus à trois chercheur de l’Université du Nouveau-Mexique, préoccupés par une éventuelle disparition de l’œstrus chez la femme. Menacés par les soins du corps et l’évolution de l’espèce vers une androgynie notable chez les jeunes filles, les odeurs corporelles féminines et le sex-appeal  féminin particuliers  à la période de l’ovulation sont donc toujours présents dans l’espèce humaine, ouf, les bars à filles ont une longue vie devant eux !


Les chercheurs vont-ils se pencher sur la testostérone, l’hormone masculine d’attraction des femelles, qui semble avoir diminué à un tel point qu’il existe outre-atlantique des sprays de testostérone destinés à renforcer l’attrait et la masculinité, et dont certains gays s’enduisent les pectoraux? Cette hormone mâle est-elle encore présente post mortem chez des sujets masculins qui ont choisi d'être incinérés, et demandent de leur vivant à une nouvelle société funéraire américaine de les recycler en les répartissant dans des cartouches à fusil utilisées à la chasse ?