Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur 11/08

Archives

Contact

 

www.galafur.com


 
Oreilles à bits*
 

PoPka
 

 

 

Je me suis fait greffer un pénis au bas de chaque oreille, c’est justement la mode des longs pendants cette année. Deux bouts de chair flasques au moment où le vendeur les a posés dans ma main, auxquels un taxidermiste a donné bonne figure en échange d’un crédit de 150 baisers, une aubaine par les temps qui courent. Des trous d’air dans le ciboulot mais des bits à l’entend-ement, de quoi compenser sûrement, et me sentir complète...
En quelques jours, je suis arrivée à différencier mes pendants d'oreille l’un de l’autre. À gauche mon petit Victor, vif et farceur. À droite, Alex, qui m’excite dès qu’il caresse mon épaule de son gland lourd et humide. Pas de jaloux : je dors tantôt sur l’un, tantôt sur l’autre.
Pourquoi cette petite folie, me direz-vous ? Une réaction au rapport de l’institut Cajal à Madrid, qui vient de démontrer qu’il y a bien une différence entre les cerveaux masculin et féminin et parle de « disparités au niveau du néocortex temporal, impliqué dans les comportements sociaux et les processus émotionnels. Les femmes ont une densité moins élevée de synapses, points de contact entre les neurones qui assurent la transmission des messages.» J’ai voulu être à la hauteur de ces veinards bourrés de synapses, voilà tout.

Et la chance me sourit un soir de pleine lune : un marchand d’art m’invite à exposer mes lobes à un vernissage pékinois. Une galerie qui a le vent en poupe, à quelques coups de pédale du Palais d’été. Le 798, vous connaissez ? J’y vole.
Là, j’essayerai de vendre ma peau d’oreilles à bits de mon vivant comme l’autre, un Suisse qui a vendu en viager son enveloppe de chair tatouée dans une vente aux enchères de Hong Kong.

*bits : 0 ou 1 en numérotation binaire. Il s'agit de la plus petite unité d'information manipulable par une machine numérique. Le sexe féminin est, comme chacun sait, signalé par le chiffre 2.

GALERIE DU MOIS : PoPka est chef opérateur dans le cinéma, et photographe spécialisé. Il a participé à l'aventure du magazine gay de sexe extrême PROJET X et aux autres revues SM des années 90 de la (défunte) presse SM.