Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur 11/15

Archives

Contact

 

http://galafur.free.fr/


 
Féminismes et BDSM
 

Hippolytehengen

 

A l’époque du MLF en Californie, des lesbiennes cuir attirées par les hiérarchies mouvantes des interactions SM entre femmes prônent un autre féminisme. Subversives, dissidentes, switcheuses, elles investissent notamment le temple du fist gay Les Catacombes à San Francisco.

Histoire d’O est traduit en langue anglaise l’année du film Maîtresse (1974) et choque l’Amérique. Les féministes américaines, qui ne croient pas que ce roman ait pu être écrit par une femme (Pauline Réage en 1954), voient la soumission féminine sexuelle volontaire d’un mauvais œil parce qu’elle reproduit le schéma patriarcal. La femme soumise est-elle (comme l’homme soumis) une manipulatrice tel que l'écrivait Reik, ou son masochisme est-il typiquement féminin comme le croyait Freud ? Régression ? Paresse ? Fi de toutes ces hypothèses méprisantes et contradictoires ! La femme occidentale devient une battante grâce au MLF, tandis que la femme soumise est dévolue aux fantasmes masculins à travers la pornographie, le cinéma japonais et la BD.
Le succès du roman 50 Nuances la remet en selle. Bon nombre de soumises sortent alors de l’ombre, jetant leur timidité par dessus les moulins. Se sentir féministe pour une femme avide de soumission sexuelle, comme pour un homme animé par un désir de domination ou de sadisme, peut-il représenter un obstacle moral à la réalisation de leurs envies ?  L’homme soumis d’un côté, l’homme dominateur de l’autre peuvent-ils se revendiquer féministes ? Et la femme dominatrice, dont on dit souvent qu’elle a une revanche à prendre suite à une trop longue soumission de la femme, ou à cause des abus d’un père ? A l’heure des normalisations et des querelles de chapelles, Féminismes et le BDSM sera le thème du dîner-débat du munch PariS-M le 16 mars au café Falstaff, place de la Bastille, à partir de 19h30.

 

La petite galerie du mois présente le duo hippolytehengen, deux jeunes artistes qui n'ont pas froid aux yeux.