Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur03/11

Archives

Contact

 

www.galafur.com


 

Mourir deux fois

 

 

À l’époque où régnaient la censure et les tabous sexuels, les bons écrivains qui mettaient en scène des rapports SM avaient droit aux Enfers post-mortem. Les mêmes n’y auraient plus droit aujourd’hui : La Vie Sexuelle de Catherine Millet est à la bibliothèque municipale. L’échangisme et la pornographie ne choquent plus que des béni-oui-oui dans les pays du Centre. Moralité : marchez dans les pas de Catherine Millet et obtenez la reconnaissance de votre vivant. Si vous créez dans l’ombre, sans grand succès d’édition ni ventes internationales, vous, l’artiste hors normes, prenez le risque de mourir deux fois.

Une chape de plomb s’est abattue sur l’œuvre de Pierre Bourgeade, mort il y a exactement deux ans. 31 romans dont quelques-uns connus des pratiquants SM, 8 recueils de nouvelles, 6 essais et 32 pièces de théâtre étonnantes et profondes dont 18 n’ont jamais été montées. Il a été traduit dans douze langues. Après avoir découvert la teneur dominante des textes et des photographies de papa, son goût pour la cravache et ses amours cachées, ses enfants ne souhaitent pas lutter pour la mémoire de leur père. Pierre cachait ses livres sur des étagères trop hautes pour son fils, qui n’a jamais eu la curiosité de prendre une échelle. A mener une double vie, voici l'écrivain prodigue condamné à un lent effacement à l’image de ses romans, épuisés pour la plupart.

Claude Alexandre, la photographe morte à Séville en septembre dernier, a pour sa part joué franc jeu vis-à-vis de ses enfants. Pourtant, la proposition d’une exposition dans un lieu prestigieux ne semble pas intéresser ses descendants. "On verra plus tard, il y a plus urgent." Claude avait cinq petits enfants, qu’on protège peut-être des images licencieuses prises par maman.

La morale de l’histoire pour ceux qui construisent une œuvre - et cet objectif vise souvent à se survivre - : faites fortune de votre vivant et construisez vite votre renommée si vous voulez que votre mémoire échappe au libre-arbitre de vos héritiers.


Réserve peu accessible d'ouvrages libertins de la Bibliothèque nationale, créée au XVIIIe siècle.