Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur 01/11

Archives

Contact

 

www.galafur.com


 
Les maux pour le dire
 

Bob Carlos Clarke
 

 

Tout Paris en parle, on y a même reçu Michel Field et ses amis en décembre. Il en fallait une ! Et si la soirée SM littéraire existe, c’est grâce à Philippe de Beaumond. L’intérêt de réunir auteurs et amateurs de jeux et de beaux mots dans un club SM, c’est l’existence des arrière-salles de Cris et Chuchotements où une partie du public émoustillée s’égaie entre deux lectures, mais aussi de relever le niveau des jeux en question grâce à la poésie des textes dont on vient d’écouter la lecture.

Le 12 janvier, on y croisait maîtresse Elsa, Maîtresse Kali accompagné de son majordome. Maîtresse Marthe est nue sous une fourrure blanche qui forme un boa autour de ses reins, dégageant des seins glabres et naturels entre lesquels est blotti un bouc immaculé qu’elle confie à l’une ou à l’autre : « je sens que mon chéri est dans de bonnes mains ! » pour disparaître dans une des salles de jeu avant de refaire son entrée de vamp au salon et de récupérer sa peluche toute neuve.

Philippe, le maître de cérémonie, donne un souffle à des textes érotiques qu’il vient à peine de recevoir et il en savoure le suc à la lueur d’un led sur un pupitre médiéval devant un public subjugué, vautré sur des poufs.
Maîtresse Octavie nous embarque enfin dans la neige et la glace, la toile de fond d’un conte d’hiver, délaissant un instant Jean-Pierre, ravi d’être à nos pieds, torturé à petit feu sous nos ongles acérés. La soirée se termine à 6 heures du matin… sans nous, évaporées comme des bulles de champagne à 3 heures du matin. Attention : allez-y en couple. Prix de l’homme seul prohibitif.

Interview de Gala Fur sur rtbf (radio belge) et radio Canada en podcast jusqu’au 21 janvier, avec chansons SM  :


 http://www.rtbf.be/lapremiere/emission_parlez-moi-d-amour?id=1008