Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur 2.09

Archives

Contact

 

www.galafur.com


 

Maman… Bobo !

 

 

La femme a-t-elle le gène du tulle ?

 

C’est ce que j’ai conclu après la projection le film MEILLEURES ENNEMIES, une comédie américaine d’un romantisme indolore ave Kate Hudson et Anne Hathaway, où deux bonnes amies qui se fiancent deviennent les pires ennemies à la perspective de l’une se mariant plus fastueusement que l’autre. Depuis leur petite enfance, elles rêvent de se marier à l’hôtel Plaza (le Ritz new-yorkais) et malheureusement… pas ensemble !


Hélas, leurs cérémonies tombent le même jour de juin…
Des femmes raisonnables auraient opté pour un double mariage. Mais aiguillonnées par trois scénaristes – des suppôts d’Hollywood qui jouent dans le film, les fiancées partent en guerre l’une contre l’autre à coups de lotion auto-bronzante et de teinture à cheveux. Le reste du temps se passe à courir les magasins : gâteaux, fleurs, bagues, et bien sûr la robe de mariée : des mètres et des mètres de tulle, dignes d’une princesse de conte de fées. La femme aurait donc le gène du tulle ?

Sous le voile immaculé, la prof et l’avocate jouent la virginité, dernier atout hollywoodien au diapason des diktats de notre époque. Dans ce film, les hommes ne se taillent pas la part du lion. Les deux femmes prennent une importance qu’Hollywood n’accorde plus depuis longtemps à des personnages féminins.
Le tulle permet de rendre à la femme une place de choix si l’on en juge par l’avalanche de fictions autour du mariage : “License to Wed,” “Margot at the Wedding,” “Evening,” “Enchanted,” “The Heartbreak Kid,” “Sex and the City,” “Mamma Mia!,” “27 Dresses”,“Made of Honor”, “Rachel Getting Married”, Adam Sandler“I Now Pronounce You Chuck & Larry,” autant de comédies qui la caricaturent en midinette avide. À “What Happens in Vegas”, autre navet du genre, on préfèrera louer en DVD un film des années 90 qui se passe lui aussi à Vegas. Dans “Very Bad Things “ avec Cameron Diaz, les préparatifs du mariage finissent en eau de boudin à la suite d’une tournée de vieux garçons dans la ville du jeu, une histoire cruelle qui ressemble aux vrais contes de fées, et que ni Hollywood ni Disney n’auront édulcorée. Le mariage et Hollywood, deux bonnes vieilles institutions patriarcales.  Honni soit le mariage s’il n’est Noces de Sang.

Au Salon du mariage à Paris qui se tient à l' hôtel Hilton depuis le 24 janvier, vous ne trouverez pas les robes de la galerie (Jean-Paul Gaultier et Karl Lagerfeld collections 2009) ni la plus longue traîne du monde, chinoise évidemment. les liens : abonnez-vous au N.Y times en ligne, c'est gratuit, pour voir les critiques des films en anglais.