Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur 02/08

Archives

Contact

 

www.galafur.com


 
Reality Show
 

 

 

En attendant d’être vendue à Bolloré ou Lagardère, la chaîne FR2 exhibe des phénomènes de foire. Un hermaphrodite par exemple, dont les interviews s’étalent dans la presse. Pauvre bougre qui, compte tenu de  l’interdiction de faire du yoyo entre 1 et 2 dans la première case du numéro de sécurité sociale a été dix fois charcuté sans avoir donné son avis, et qui a besoin de dire ce qu’il a sur le cœur.
Comment ce fait-il qu’on n’ait pas encore traité le travesti hétérosexuel ? Mission accomplie le 16 janvier dans la même émission Les Tabous : de la Virilité. Le but du magazine est de s’attaquer aux « silences qui parfois nous sclérosent. » Travesti occasionnel, marié, bien dans sa peau, « Cathy » rejoint ses amis dans un club associatif, avec ou sans sa femme. La soixantaine, ces joyeux drilles en robe et perruque, grands-pères pour la plupart, sont sortis du placard depuis des lustres. Plus faciles à dénicher que l'hermaphrodite, c’est sûr ! « Tant qu’il ne va pas à l’école en jupe » dit la caution de l’émission de Karine Le Marchand, un psy qui trouve normal qu’un môme s’habille comme maman. La médecine n’est concernée que par les accidentés : « On peut faire du cyclisme sans tomber de vélo » ajoute-t-il.
On nous montre un couple hors normes épanoui. À la maison, c’est elle qui commande. « Au lit aussi ? » demande Karine Le Marchand au mari gêné. « Oui, mais je suis un homme, j’ai quand même mon mot à dire. » Encore un qu’on a bien choisi pour qu’il ne crache pas dans la soupe.
Les Tabous : du sadomasochisme nous pend au nez ! Peut-être aurons-nous droit à faire une démonstration dans le jet privé de Bolloré. Fist-fuckers, adeptes du bondage et du ball-busting, méfiez-vous ! Karine vous passera au détecteur de mensonges avant l’émission, et vous serez censurés, j’en mets ma main au feu ! Banalisation et diabolisation ont un objectif commun, celui de nous neutraliser, de faire du SM une sexualité parmi d’autres, sans codes  ni magie, une sexualité ordinaire et parfaitement contrôlée.

 

Galerie: Roy Stuart, ancien photographe de mode révèle ce qui sous-tend l’imagerie fashion :le désir, le sexe, les corps, dans leur beauté et leur fragilité. (Volume III, Taschen)

 

les histoires SM de GALA, en 'LIVE' SUR RMC INFO les LUNDI à 14H15 (Paris 103.1)