Biographie

Livres

Films

Interviews

Billet d'humeur12/11

Archives

Contact

 

http://www.galafur.com/


 

La râpe à fromage

 

 

Quand mon éditeur m’a parlé d’un salon érotique, j’ai pensé à celui où j’avais tourné une séquence dans les années 2000, un hangar garni de filles misérables en petite tenue - sous-vêtements bon marché et bottes de daim noir à franges et à talon fin – qui n’avaient pas de plan de carrière à l’approche de la quarantaine. L’homme que j’avais interviewé les manageait. Elles dansaient sur des estrades minuscules dont on devinait la structure sous des pans de velours noir. Les animations sur une sono défectueuse régalaient de rares blaireaux en pleine détresse affective, dans les environs du Mans.
J'avais tort : la municipalité d’Evian a osé parrainer le Salon du livre érotique qui s'est tenu dans un magnifique Palais des festivals comportant un espace convivial d'une centaine de sièges de velours rouge face à une scène immense décorée de meubles inventifs dans le plus beau style des années 60.
Les écrivains sont invités sur le plateau pour une formule questions-réponses et j'y monte une seconde fois pour parler des instruments du SM : cravache, martinet, etc. Consciente de m’adresser à un public non averti, j’aborde les instruments de cuisine susceptibles d’être détournés dans les jeux SM. Je cite ceux qui peuvent être suspendus au pénis d’un soumis grâce à un cockring ou à un parachute et juste après avoir cité la louche (dans mon inconscient les testicules sont sans doute moulés à la louche !) deuxième sale coup de mon inconscient, je mentionne la râpe à fromage. En Haute-Savoie, le pays de la tome, avec le pays du gruyère de l’autre côté de la frontière, je sens que j’ai fait une gaffe à la légère crispation de David, l'animateur qui a organisé l'évènement.
« Quand vous avez parlé de la râpe à fromage suspendue à un cockring , c’était trop ! On imagine l'effet que ça peut faire, hein ! » me dira-t-on plus tard quand je prendrai un verre au bar.


Philippine Schaefer : la photographe dont la petite galerie expose quelques auto-portraits est une formidable tatoueuse. Son atelier se trouve à Paris.