Dictionnaire Illustré du BDSM. Sorti de la clandestinité dans les années 1990, le « SM » a soudainement incité cent millions de personnes à lire le roman Cinquante nuances de Grey. Devenu BDSM (bondage, discipline, domination, soumission) ce continent mystérieux inclut désormais les fétichismes, le bondage (shibari) et le body-activisme. Certaines œuvres de la centaine d’artistes présents dans ce dictionnaire vibrent de cette intériorité. D’autres illustrent la profusion de jeux de rôles BDSM qui reproduisent les hiérarchies du pouvoir. Débridés, politiques, voluptueux et parfois douloureux, ces jeux, souvent menés avec humour, ont donné naissance à des mots nouveaux : Femdom, gynarchie, morts-de-faim, souminatrice, switch, powerplay, topspace, toyboy, rubber doll, zentai, zombies, etc. Les quelques 250 entrées de ce dictionnaire, illustrées par de nombreux extraits d’œuvres littéraires, décodent le tissu social de cette planète mystérieuse en pleine évolution.

 

 

 

 

 

 

 

LE BILLET DU MOIS

Il papa o la papa ?

Le salon de l’évangélisation - comme le haut clergé se plaît à nommer son congrès hébergé, début octobre, au collège privé Stanislas à Paris, proposait entre autres l’atelier « Evangéliser notre masculinité. Le réveil des hommes. ». « Depuis les années 1960, nous les mecs, on est tous blessés dans notre masculinité » a résumé le père Philippe de Maistre, l’aumônier du collège Stanislas, à la fin du congrès. Le look efféminé des minets du Drugstore et des Mod’s anglais l’auraient-ils poussé à entrer dans les ordres à l’époque où Polnareff chantait "Je suis un homme… au lit mon style correspond bien à mon état civil Suite...

Gala Fur et ses fourrures "live" : VIDEO GALA FUR

 

contact : galafur69@gmail.com